1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Une dream team pour des sourires

Un champion de Suisse au chevet des enfants hospitalisés

Pilier de l'attaque des BSC Young Boys, Jean-Pierre Nsamé soutient régulièrement la Fondation Théodora par le biais d'enchères sur la plateforme caritative Bid for Hope. Sensible à la cause des enfants hospitalisées, il a accompagné, le temps d'un après-midi, les docteurs Rêves Pirouette et Hatshi à l’Hôpital de l’Île de Berne, pour le plus grand plaisir des petits patients. Récit de cette visite riche en rires et en émotion.

Mardi 13 novembre 2018, Hôpital de l’Île à Berne, clinique pédiatrique. Le sourire aux lèvres, un jeune homme de grande taille traverse le couloir de l’hôpital. Deux personnages hauts en couleur l'accompagnent. Ils ont bien chacun une blouse blanche, mais, à y regarder de plus près, elles sont bien différentes de celles du personnel soignant. Est-ce que ce sont des médecins? Non, définitivement pas. Leur maquillage et les nombreux motifs colorés qui ornent leurs blouses se distinguent clairement du reste de cet univers hospitalier fait majoritairement de blanc. C'est aussi le cas du grand jeune homme à leurs côtés qui revêt le célèbre maillot jaune de l'équipe de football local, affublé du tout aussi célèbre numéro 18.

C'est un plaisir de "travailler avec Jean-Pierre, dr Hatschi

Mais oui, le numéro 18 sur ce maillot, est-ce vraiment lui? Oui, il s’agit bien de Jean-Pierre Nsamé, un des piliers de l'attaque des champions de Suisse en titre, les Young Boys. Afin de pouvoir observer de plus près les visites des docteurs Rêves, Jean-Pierre Nsamé a souhaité les accompagner un après-midi à l’Hôpital de l’Île de Berne. D. Pirouette et dr Hatschi ont spontanément décidé de le prendre avec eux pour leur tournée auprès des enfants. Ils espèrent ainsi faire une belle surprise aux jeunes patients qui ne s'attendent pas à une telle visite. Et ça commence bien, Jean-Pierre Nsamé est déjà visiblement amusé par la compagnie de ces deux artistes hauts en couleur. Voici le moment d’entrer dans la première chambre…

Jean-Pierre Nsamé entouré de dr Hatschi (à g.) et dr Pirouette (à dr.)
Jean-Pierre Nsamé entouré de dr Hatschi (à g.) et dr Pirouette (à dr.)

Médaille d’or et autographe

Chambre 215: les grands yeux ouverts, Tim est assis dans son lit d’hôpital. Un gros pingouin en peluche lui tient compagnie. Lorsqu’il aperçoit le footballeur entrer dans sa chambre avec les deux docteurs Rêves, son visage s’illumine. Dr Pirouette, dr Hatschi et Jean-Pierre Nsamé se rassemblent autour de son lit. Les artistes de Théodora divertissent le petit garçon avec quelques numéros et jeux de mots tandis que le footballeur observe le spectacle en souriant. Il ne faut pas beaucoup de temps pour qu’il soit impliqué lui aussi dans le jeu des artistes. Soudain, il sort de sa poche une médaille d’or et la passe autour du cou du petit patient.

Nsamé est profondément touché par cette première visite

Au même moment, Pirouette sort une de ses cartes postales et la tend au footballeur. Ce dernier signe la carte et la remet à Tim. Le visage du petit garçon commence à rayonner. La visite de ce trio unique lui a apporté une grande joie. Nsamé est profondément touché par cette première visite. « Tim a ri tout le temps. Son visage n’a plus cessé de rayonner », dit-il, enthousiasmé. Et c’est déjà le tour de la prochaine chambre.

Ourson en maillot jaune 

Emil sourit un peu timidement quand le trio multicolore entre dans sa chambre. Pirouette fait immédiatement quelques bulles de savon et les fait danser à travers la pièce. Le petit garçon essaie de les attraper en riant. Il ne perd cependant pas Nsamé du regard. Et pour cause: à côté du garçon sur le lit se tient un petit ourson vêtu d'un maillot jaune... des Young Boys! Le footballeur rit et pointe du doigt l’ourson que le petit garçon lui tend immédiatement. Alerte, dr Hatschi sort quelques crayons de couleur de la poche de sa blouse. « Avec quelle couleur veux-tu que Nsamé signe le maillot? », demande-t-il au petit garçon. « En noir », répond Emil, du tac au tac. Tout fier, le petit garçon prend dans ses bras l’ourson dédicacé par son idole. Également présentes dans la chambre, la mère et la grand-mère rient et applaudissent. 

Le petit garçon prend dans ses bras l’ourson dédicacé par son idole.

Les docteurs Rêves sont impressionnés par la grande empathie dont fait preuve le footballeur. « C'est vraiment un plaisir de travailler avec Nsamé », s'exclame dr Hatschi enthousiasmé. « Il est merveilleux et aborde les enfants de façon naturelle et spontanée », ajoute-t-il. De retour dans le couloir, le trio est interpellé par une maman. « S’il vous plait, ne partez pas encore. Mon fils est en train de quitter la salle de réveil et veut absolument vous voir », leur demande-t-elle. « C'est un grand supporter des Young Boys. « Pas de problème, nous sommes encore là pour un petit moment », lui répond Pirouette avec un clin d’œil. 

Emil se souviendra longtemps de la visite surprise de son idole.
Emil se souviendra longtemps de la visite surprise de son idole.

Rencontres pleines de gratitude

Michael*, âgé de deux ans, pleure à chaudes larmes. Désespérée, sa maman est assise sur le bord du lit et essaie de le consoler. Nsamé et les docteurs Rêves s’approchent doucement. À l’aide de quelques sons de ukulélé, ils réussissent enfin à réconforter un petit peu le bambin. Fasciné, le garçonnet regarde désormais la poule en plastique que le dr Hatschi fait mine de promener dans la chambre. Pour quelques instants, toutes les souffrances sont oubliées.

Un peu plus tard, dans le couloir, le trio rencontre un papa tenant son fils dans les bras. « C'est vraiment vous », s’exclame-t-il avec enthousiasme et humour en touchant le bras de Nsamé.  « Est-ce que je peux prendre une photo? ». Nsamé sourit, « bien évidemment ». Le père est ravi et remercie mille fois le trio présent. Il serre la main de Nsamé et lui fait un signe de la tête, plein de bienveillance et de gratitude.

Les parents aussi ont apprécié la visite surprise du footballeur.
Les parents aussi ont apprécié la visite surprise du footballeur.

Désormais bien rodée, notre dream team d'un jour rencontre un garçon en fauteuil roulant. « Bonjour », lui dit spontanément Nsamé. « Moi aussi, je parle français », répond Thierry*, tout fier. La glace est vite brisée... C'est en riant qu'ils se rendent ensuite dans la chambre du garçon où ils parlent notamment de football et des langues. Thierry veut tout savoir sur Nsamé. La mère de l'enfant se tient près de lui et sourit. Tout d’un coup, elle sort un maillot jaune de l’armoire. Un autre supporter des BSC Young Boys! Nsamé est enchanté et signe le maillot avec un mot personnel pour le garçon. La visite se termine bien évidemment avec une photo souvenir. Thierry a des étoiles plein les yeux et remercie mille fois le footballeur au moment des au revoir.

Pour son plus grand bonheur, Thierry rentrera à la maison avec un maillot dédicacé.
Pour son plus grand bonheur, Thierry rentrera à la maison avec un maillot dédicacé.

« Il n'y a rien de plus beau que le sourire d’un enfant »

D’autres visites s’enchaînent durant lesquelles les deux docteurs Rêves et le footballeur apportent beaucoup de joie aux enfants. Cet après-midi prend fin, mais il restera gravé dans la mémoire de nombreuses personnes, Jean-Pierre Nsamé y compris.  « Cela m’a beaucoup touché de voir comment les enfants vivent leur séjour à l’hôpital et comment les docteurs Rêves réussissent à rendre ce moment un peu plus agréable », nous confie-t-il. Il ne tarit également pas d'éloges pour ces petites filles et petits garçons qui affrontent l'épreuve de la maladie avec beaucoup de courage: « Bien qu’ils soient dans un lit d’hôpital, ils trouvent toujours la force de rire. C’est vraiment très impressionnant ».

J'ai été très touché de voir comment les dr Rêves redonnent le sourire aux enfants, Jean-Pierre Nsamé

Au terme de cet après-midi, une chose est claire: le cœur de Jean-Pierre Nsamé ne bat pas seulement pour le football, mais aussi pour les enfants. « Il n’existe rien de plus beau au monde que le sourire d’un enfant » nous partage avec conviction le footballeur, les yeux brillants. Le fait qu’il ait pu faire rire les enfants cet après-midi, le joueur des YB en est ravi. « J’ai eu beaucoup de plaisir à passer du temps avec ces enfants et de rire avec eux. J’espère avoir pu leur apporter avec ma visite un peu de joie et d'évasion ».

Engagement par conviction 

Par l'intermédiaire de la plateforme d'enchères caritative « Bid for Hope », Jean-Pierre Nsamé organise régulièrement des collectes de fonds en faveur de la Fondation Théodora. C'est par l'intermédiaire de Sébastien Muller, président de « Bid for Hope », que cette visite accompagnée a été organisée.

Mais pourquoi l'attaquant du BSC Young Boys a-t-il choisi de soutenir la Fondation Theodora? « Je m’identifie très fortement à l’activité de la Fondation parce que je suis un homme joyeux. Theodora fait surgir un sourire sur le visage des petits patients. Pour moi, le sourire d’un enfant n’a pas de prix ». S’il avait été à l’hôpital dans son enfance, il aurait également souhaité qu’un tel rayon de soleil éclaircisse de temps en temps sa vie quotidienne souvent triste. Nsamé entend bien continuer à soutenir la Fondation Theodora. « J’admire le travail des docteurs Rêves et les remercie de tout cœur de ce qu’ils font. Je souhaite donc que nous puissions continuer à réaliser ensemble beaucoup de choses et rendre l’impossible possible ».

Nous remercions de tout cœur Jean-Pierre Nsamé, les BSC Young Boys, Sébastien Muller de « Bid for Hope » et l'Hôpital de Berne de nous avoir permis d'offrir ces moments inoubliables aux enfants.

*Nom modifié par la rédaction