1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Interview - Dre Virginie Masserey Spicher

 

En cette période d’incertitudes liée au coronavirus, la Fondation Théodora est en contact régulier avec ses partenaires hospitaliers, ainsi qu’avec son médecin référent, la Dre Virginie Masserey Spicher (interview ci-dessous), cheffe de la section « Contrôle de l’infection et programme de vaccination » à l’OFSP. En accord avec ces derniers, et jusqu’à nouvel avis, toutes les visites des docteurs Rêves sont maintenues dans les hôpitaux et les institutions spécialisées. Merci de votre confiance et de votre soutien!

Dans cette interview, la dre Virginie Masserey explique comment les drs Rêves respectent scrupuleusement les directives des hôpitaux en matière d'hygiène.

Au service de la prévention des épidémies

Virginie Masserey Spicher, cheffe de la section « Contrôle de l’infection et programme de vaccination » à l’Office fédéral de la santé publique, s’est mise à la disposition de la Fondation en tant que médecin référent. Cette mission fait d’elle un membre important de la chaîne de mesures des situations de risques, mise en place par la Fondation. Sa fonction est cruciale: elle aide la Fondation à maintenir au plus bas niveau les risques de contagion au sein de l’hôpital.

Dre Virginie Masserey Spicher, cheffe de section Contrôle de l’infection et Programme de vaccination à l'OFSP et médecin référent de la Fondation Théodora.

 

 

Dre Virginie Masserey Spicher, en quoi consiste votre mission?

Je suis spécialisée dans la prévention de la propagation des infections dans les hôpitaux. Pour les docteurs Rêves, cela signifie: suivre les directives spécifiques au cas où un artiste serait lui-même malade ou en contact avec une maladie. L’objectif principal est d’éviter qu’un enfant ne soit contaminé par des germes au sein de l’hôpital, ce qui pourrait avoir de graves conséquences pour lui. Il s’agit avant tout de maladies transmissibles par voies respiratoires, comme la rougeole, la varicelle ou la coqueluche, ou bien par les mains, comme la diarrhée.

 

Les docteurs Rêves respectent des mesures d'hygiène strictes à l'hôpital. En quoi est-ce important?

Il est très important de respecter des mesures d’hygiène conséquentes telles que le nettoyage et la désinfection des mains et le port de vêtements exclusivement réservés aux visites à l’hôpital, comme c’est le cas pour la blouse des docteurs Rêves. Les jouets et les accessoires des artistes doivent en outre être lavables. L’information est aussi un élément décisif. Les artistes doivent savoir pourquoi un enfant est à l’hôpital et si sa maladie est contagieuse. Ainsi, les artistes et le personnel soignant peuvent définir ensemble l’ordre de la visite. Celle-ci commence par les enfants qui ne doivent en aucun cas risquer l’infection, car leur système immunitaire est affaibli, et se termine en fin d’après-midi par les enfants souffrant d’une infection qui ne doit pas se propager. Cet ensemble de mesures est destiné à éviter que les germes infectieux se propagent d’une chambre à l’autre.

« Suivant l'état de santé des petits patients, les docteurs Rêves et le personnel soignant définissent ensemble l'ordre des visites »
 
— Dre Virginie Masserey

Quelle est la règle de comportement à adopter si un docteur Rêve souffre d’un rhume ou d’une grippe ?

La règle est stricte: les artistes doivent être totalement vaccinés contre toutes les maladies pouvant être évitées grâce à la vaccination selon le Plan de vaccination suisse. Un artiste souffrant de rhume, de toux ou de fièvre a l’interdiction d’effectuer des visites à l’hôpital. Dans certaines situations, par exemple lors de visites aux enfants ayant un système immunitaire affaibli, le docteur Rêves doit de toute manière porter un masque, des gants et une combinaison, à l’instar des chirurgiens lors des opérations.

Comme tous ses collègues drs Rêves, dr Chapeau suit scrupuleusement les directives des hôpitaux en matière d'hygiène des mains-
Comme tous ses collègues drs Rêves, dr Chapeau suit scrupuleusement les directives des hôpitaux en matière d'hygiène des mains.

Personnellement, que pensez-vous de l’activité des docteurs Rêves ?

J’admire le travail de la Fondation Théodora et des docteurs Rêves. Aussi bien l'équipe administrative que les artistes, tous font preuve d’un engagement très enthousiaste et très professionnel pour offrir aux enfants hospitalisés de la joie et du rire. Ce sont des personnes chaleureuses et attentionnées qui accordent beaucoup d’importance aux relations humaines.

Durant leurs visites, les drs Rêves se désinfectent régulièrement les mains, comme ici Didou et Méli Mélo au RHNe à Neuchâtel.
Durant leurs visites, les drs Rêves se désinfectent régulièrement les mains, comme ici Didou et Méli Mélo au RHNe à Neuchâtel.