1. Accueil
  2. Nos actualités
  3. Hommage à Pierre Keller

« Un homme généreux dans son engagement »

La Fondation Théodora rend hommage à Pierre Keller. Un homme dévoué qui a oeuvré durant plusieurs années pour la cause des enfants en tant que membre de notre Conseil de Fondation (2011 à 2016).

« Pierre Keller était un homme généreux dans son engagement pour les actions sociales », relève André Poulie, Président de la Fondation Théodora. « Il souhaitait que la créativité artistique puisse être une source illimitée d'évasion et de plaisir. Son conseil était précieux et nous aura beaucoup apporté en la matière. »

Personnalité bouillonnante, connue pour son esprit d'entreprise et son franc-parler, Pierre Keller nous avait accordé une interview peu de temps après avoir rejoint notre Conseil de Fondation. Un échange à son image, franc et haut en couleur, que nous vous invitons à (re)découvrir en guise d'hommage. 

La Fondation Théodora adresse à sa famille et à ses proches ses sincères condoléances.

Interview extraite de notre Newsletter n°27 - octobre 2012

 

Hommage à Pierre Keller, membre du Conseil de la Fondation Théodora de 2011 à 2016.

Pierre Keller, qu’est-ce qui vous fait rire?

L’imbécilité de certaines personnes devant les tableaux d’art contemporain ou dans une exposition. Des dames chics qui s’extasient devant des tableaux, c'est bien quelque chose qui me fait rire...

Trois mots pour résumer l’action de Théodora, ce serait?

Drôle, professionnelle et exceptionnelle.

Intégrer le conseil de Fondation, c’était pour vous l’occasion de...

 ... je dois vous avouer que je connais les frères Poulie depuis longtemps et que je ne comprenais pas très bien pourquoi des clowns dans les hôpitaux... Et puis au fur et à mesure, j’ai découvert leur action. C'est professionnel, international, remarquable... Quand on m’a proposé d’intégrer le conseil, j’ai immédiatement accepté.

« Les dr Rêves apportent un peu de bonheur, de plaisir, de divertissement et peut-être même d'espoir. » Pierre Keller

Qu’est-ce qui distingue la Fondation Théodora des autres organisations caritatives?

Elle est unique, dans un créneau qui n’existe pas ailleurs, celui de divertir des enfants dans un moment épouvantable de leur vie.

Qu’apporte selon vous la présence de docteurs Rêves dans un hôpital?

Un peu de bonheur, de plaisir, de divertissement et peut-être même d’espoir.

Théodora fêtera ses 20 ans l’an prochain. Si nous vous sollicitions pour organiser cet anniversaire, quel événement original imagineriez-vous?

J’imaginerais tout le Conseil fédéral avec un nez rouge, et maquillé, se rendre dans un hôpital. 20 ans, c’est symboliquement la sortie de l’innocence et l’entrée dans un monde adulte.

Quels sont les défis que Théodora aura à relever ces prochaines années?

Je ne pense pas qu’il y ait un défi, il s’agit plutôt de continuer, d’affiner, de disposer de plus d’argent et, pourquoi pas, de développer dans d’autres pays cette exceptionnelle idée.